La macrophotographie

Remarque liminaire :

Si l’on souhaite aborder la macrophotographie, il faut d’abord apporter quelques précisions. Le mot macrophotographie est en effet souvent employé en terme générique, ce qui mérite quelques explications. Par exemple, il existe des objectifs, la plupart à focale variable, les zooms, qui sont vendus avec souvent une appellation trompeuse en indiquant qu’il possède une position « macro ». Dans la grande majorité des cas, on ne peut réellement parler que de proxi photographie (le terme sera explicité plus loin).

Ce billet va donc faire la part des choses entre proxi, macro, hyper et micro, en fonction des outils qui seront utilisés. Il abordera les lentilles (bonnettes), les objectifs, les bagues allonge, les soufflets, les bagues d’inversion et pour mémoire les adaptateurs pour endoscopes ou microscopes. Mais avant tout, parlons grandissement.

  • Le grandissement

    Ne vous inquiétez pas, la réalité est simple. Le grandissement est la caractéristique du matériel utilisé permettant à la taille du sujet d’être représentée sur le film ou le capteur (par la suite, on parlera uniquement de capteur) par une taille identique, plus grande ou plus petite. Ce grandissement s’exprime par un rapport entre ces deux tailles. Par exemple, pour un sujet représenté à sa taille réelle sur le capteur on dire que le rapport de grandissement est de 1:1. Soit, si l’objet fait un centimètre, il aura une taille de un centimètre sur le capteur de l’appareil photo.

    Lire la suite

  • La lumière

    Écrire avec la lumière, tel est le rôle de la photographie. Pour réaliser une bonne image, il faut donc de la lumière. C’est encore plus vrai dans le monde de la macro, car plus le grandissement est élevé, moins il y a de lumière pour inscrire notre objet sur le capteur. Par ailleurs, et je vous conseille de lire le billet sur la profondeur de champ si vous ne l’avez pas déjà fait, plus le grandissement est élevé, moins il y a de profondeur de champ (moins d’un millimètre à quelques millimètres). Il faut alors fermer le diaphragme  pour augmenter celle-ci. Et, par voie de conséquence, diminuer encore la lumière. Cercle vicieux qui a heureusement pour nous des solutions.

    Lire la suite

  • Le matériel

    Depuis une simple lentille additionnelle jusqu'à l'objectif macro le plus sophistiqué, la macrophotographie utilise une grande variété de matériels. Le but de ce chapitre n'est pas de vous en donner une liste exhaustive, mais de vous en présenter l'essentiel.

    Lire la suite

  • Les accessoires indispensables

    Nous avons vu que la macrophotographie nécessite beaucoup de précautions si l’on souhaite atteindre de forts grandissements.

    Voici une liste des accessoires indispensables pour améliorer vos clichés.

    Lire la suite

  • Le focus stacking

    On peut traduire cet anglicisme par « empilage de photos ». Mais à quoi cela peut-il bien servir ?

    Lire la suite